( 6 mars, 2017 )

Sans Véronique de Arthur Dreyfus

Sans Véronique de Arthur Dreyfus

sans veronique

 

 

Voilà un roman génial donc inégal, il vous prend par la main et accapare votre esprit, vous êtes comme inoptisé, et contre toute attente,à corps  défendant et à coeur battant la chamade, vous êtes pris au piège des terroristes dans les foyers à turbulences.

De Sousse à la Syrie, vous assistez aux carnages des innocents comme si vous y étiez, vous pleurez, vous vous battez pour libérer ces victimes du terrorisme, mais malheureusement en vain.

Vous êtes désarmé, Véronique n’est plus en vie, et son époux demeure chancelant entre la tristesse et la vengeance. Et s’il voyageait en Syrie pour se venger?

Toute l’histoire est écrite d’une façon réaliste, on dirait que l’auteur avait vécu les circonstances exactes et les faits sont reportés avec parcimonie: Arrivée de Véronique, dans un hôtel balnéaire à Sousse, en Tunisie contente d’avoir eu un billet d’avion comme cadeau de départ à la retraite, heureuse de profiter du soleil et de la mer.

Une chose est sûre, elle ne savait pas qu’elle allait mourir dans les heures qui suivent. De l’autre côté de la Méditerranée, Bernard, son époux, resté en france, et comme étourdi par l’annonce de la disparition de sa femme. Faut-il prendre l’avion et rapatrier le corps de sa femme ? Non, contre toute attente, Bernard ne perd pas une seconde et après mille aventures et vicissitudes, débarque en Syrie, à la recherche du moindre indice qui pourrait le diriger vers un terroriste, supposé être le tueur de sa dulcinée.

Ici, Arthur Dreyfus excelle dans l’acheminement de l’histoire. Le roman est tressé comme une toile d’araignée dont les fils s’enchevêtrent tout au long de l’histoire. Nous ne pouvons laisser une miette du roman, dont l’écriture est saisissante et la lecture est captivante. Arthur Dreyfus sait accaparer ses lecteurs, et saisir les actualités du moment. Une chose est sûre, il demeure un témoin de son époque.

Bravo !

 

FATHI CHARGUI

Sans Véronique-roman de Arthur Dreyfus-251 pages- éditions Gallimard-janvier 2017

Pas de commentaires à “ Sans Véronique de Arthur Dreyfus ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|