( 3 août, 2016 )

Golem de Pierre Assouline

 

golem-de-pierre-assouline-1053341643_L

 

Golem de Pierre Assouline

Assouline, le magicien

Attention ! la lecture du nouveau roman de Pierre Assouline, peut vous tenir en haleine. Golem est un piège, irrésistible, tenace. Golem ne vous lâche pas, de la première à la dernière page. À partir d’un jeu d’échecs, vous êtes cernés, ténus en tenaille entre le jeu et le suspense de l’intrigue. C’est un polar mais aussi un roman bourré de référence à l’histoire du XXe siècle, la Shoah, et tant d’autres malheurs. Comment un joueur d’échecs de renommée mondiale est inculpé à la suite d’un accident, de la mort de sa femme. Le comble de l’histoire est qu’à la suite d’une opération chirurgicale, son cerveau est bidouillé. D’un joueur d’échecs est devenu un surhumain. Un homme d’une autre planète, d’un autre monde. Un « homme augmenté » à la mémoire surmultipliée, un  trans(ou post) humain, un Golem. L’auteur aborde en effet des sujets non seulement pointus, mais contemporains et chauds bouillants. Il est ainsi question de l’intelligence artificielle, des neurosciences, de la neurologie, des lobbies pharmaceutiques, du « trans-humanisme. Une fable truculente et incontestablement intelligente.

 

FATHI CHARGUI

Golem- roman de Pierre Assouline—258 pages—Gallimard–2016

Pas de commentaires à “ Golem de Pierre Assouline ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|