( 8 mars, 2015 )

« Azami » : d’Aki Shimazaki

1540641-gf

« Azami » :  d’Aki Shimazaki

Aki Shimazaki, auteur japonaise installée au Canada depuis plus de 30 ans, écrit en français. Et pourtant, c’est le Japon et sa culture si particulière qu’elle explore dans ces courts romans, mélange de crudité et de pudeur, pour exprimer les sentiments humains les plus intimes. Les romans d’Aki Shimazaki décrivent un certain rapport au temps, et au monde : l’odeur d’une fleur, la forme des villes, le goût des aliments, les sons du monde, y tiennent pleinement leur place. On y retrouve aussi l’attachement aux symboles, aux signes, à la destinée. Avec ce roman, Aki Shimazaki place ses personnages au carrefour de leur vie, là où des choix importants s’imposent, là aussi où se multiplient les inconnus et les possibles. Chaque roman est le récit d’une vie, d’une histoire d’amour, de moments tristes ou joyeux, de souvenirs enfouis qui parfois reviennent à la surface lorsque la mort approche. Il y a beaucoup d’amour dans ces romans, mais beaucoup de pudeur, de retenue. Parfois un secret est avoué très tard, trop tard. Aborder des sujets profonds au travers d’histoires simples, c’est tout le talent d’Aki SHIMAZAKI. Les phrases sont courtes, simples. Elles décrivent sans fioriture un décor, un personnage, un moment.

FATHI CHARGUI

Azami de Aki Shimazaki-130 pages-Leméac/Actes sud

Pas de commentaires à “ « Azami » : d’Aki Shimazaki ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|