( 6 septembre, 2013 )

« Situation provisoire », de Gabriela Adamesteanu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation provisoire », de Gabriela Adamesteanu

                        L’œil du dictateur

Nous sommes en
Roumanie sous le « règne » de Nicolae Ceausescu, une période qui hante tous les
romans de Gabriela Adamesteanu. L’adultère est une affaire risquée. La
surveillance est partout, et la paranoïa grandissante donne à l’héroïne
l’impression d’être épié dans ses
moindres gestes et paroles. Quant au divorce, sa possibilité juridique reste
théorique : les personnes divorcées sont congédiées sur le champs pour
immoralité.

Ainsi Sorin, en
proie à un soupçon généralisé, en vient à se méfier de tous. Même de l’être
aimé. C’est bien la lente dégradation d’un amour étouffé sous le poids de la
défiance, mais aussi de la misère et d’une bureaucratie absurde, que raconte le
roman.

Ce roman tire
sa force de cette plongée dans la réalité pure te dure de vies soumises aux
foucades du tyran et de ses sbires. Un exercice dans lequel Gabriela Adamesteanu
excelle, nous racontant un monde dont la paranoïa destructrice laisse sans
voix. Ici, tout n’est que complot, chacun surveille l’autre, sous les yeux de
chefaillons toujours prompts à rapporter aux « organes » les délits réels ou
imaginaires de son voisin de bureau.

FATHI CHARGUI

Situation
provisoire-Roman de Gabriela Adamesteanu-508 pages-Gallimard

 

 

Pas de commentaires à “ « Situation provisoire », de Gabriela Adamesteanu ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|