( 30 mars, 2013 )

Roma/Roman de Philippe de la Genardière

Roma/Roman de Philippe de la Genardière philippe-de-la-genardiere-roma-roman-couv-300

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roma/Roman de Philippe de la Genardière

          Le cinéma pour mémoire

Comédie tragique ou, si l’on veut jouer sur les mots, tragédie du dérisoire. Roma/Roman plante d’emblée le décor,trois personnages volettent à travers la lumière orangée, comme des papillons de nuit sur une bougie. La ville antique accueille les pensées labyrinthiques des hommes, marchant sur les traces les uns des autres avec la même angoisse de disparaître. Ariane, une vieille  actrice d’antan devenue psychanalyste, qui pense « en avoir terminé avec l’injonction de beauté » et revisite son passé de séductrice poursuivie par le complexe d’imposture. Adrien, un vieux cinéaste alcoolique conscient de n’avoir jamais été un grand acteur célébre. Et Jim, scé­nariste attelé à l’écriture d’un roman plein de ces « illuminations qui vous portent parfois et vous tiennent la main, mais qui le lendemain, à la relecture, se délitent inexorablement ».On retrouve ici Roma de Fellini, mais aussi une certaine tendance du cinéma italien (Antonioni) et français (Resnais, Godard). Roma/Roman raconte les retrouvailles à Rome, vingt ans après le tournage, de l’équipe du film Ciné/Roman, dans la chaleur de l’été 2010.Voilà bien de quoi témoigne ce livre. Vous en connaissez beaucoup de livres qui en disent autant sur l’Histoire,le cinéma, sur les hommes et les femmes. Moi pas ! Philippe de La Genardière lie étroitement l’espace physique et l’espace temporel, et nous offre un livre aussi polyphonique que métaphysique sur la peur de l’oubli et le refus de vieillir.

FATHI CHARGUI

Roma/roman de Philippe de la Genardière—306 pages—Actes Sud–2013

 

Pas de commentaires à “ Roma/Roman de Philippe de la Genardière ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|