( 8 décembre, 2012 )

Seuls les poissons Roman de Françoise Kerymer

 

 Seuls les poissons  Roman de Françoise Kerymer 9782709642675-g-184x300

 

 

 

 

 

 

 

 

Seuls les poissons  Roman de Françoise Kerymer

 

Toujours entre le sanglot et le rictus, toujours entre la tendresse et le cynisme, avec un coeur gros comme ça, un goût féroce de la vie, Françoise Kerymer se bat avec sa « mémoire et la mer »(Léo Férré), cherche de l’affection du silence et ne trouve le plus souvent qu’un exécrable mécanisme d’habitudes. Suicide de l’âge tendre, le seul qu’on mijote collectivement.Zoom arrière sur les décombres des générations qui se cherchent, partagées entre leurs propres aspirations et un puissant désir de liberté.Certains diront, dès comme ça en a déjà lu beaucoup. Oui, mais ce livre-là c’est le sien, vous comprenez, dressé tout seul comme un bras d’honneur, et j’aurais plutôt tendance à le préférer à celui des petits voisins. Ceux qui essayent de vous faire des giclures à chaque page, fatales à l’hypothalamus et qui vous jambonnent derechef autant qu’un jambage de Yourcenar. Tout le roman s’articule autour d’échanges partagés, des liens qui s’effilochent avec le temps. Sans pudeur, au parler-vrai, le lecteur s’immisce dans des intimités à fleur de peau.

Certes, Françoise Kerymer nous refile ses coups de gueule. On encaisse, radieux, gaillard pour un peu on en redemanderait.Les mots nous cognent comme un brillant camelio sur nos verres souvenances. Jubilatoire et requinquant. C’est juste ce que je voulais vous dire.

 FATHI CHARGUI

Seuls les poissons Roman de Françoise Kerymer, paru en septembre 2012–411 pages—aux éditions JC Lattès.

Pas de commentaires à “ Seuls les poissons Roman de Françoise Kerymer ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|