( 26 octobre, 2012 )

Les choix secrets Roman de Hervé Bel

Les choix secrets  Roman de Hervé Bel

    Les illusions perdues

 Ce n’est pas parce que l’on est la fille d’un haut gradé militaire que l’on rêve de vie de château. Marie est une femme qui a vécu son enfance dans un cocon protecteur, et qui s’attendait à avoir une vie à l’image de cette enfance dorée. Marie en a fait l’expérience. Enfant puis adolescente, Marie a connu les soirées mondaines et  les banquets des dignitaires  de l’état,  dans des  cercles privés où son père par son titre était honoré. Un mariage d’amour, puis le compagnonnage d’un instituteur auprès de qui l’amour et la tendresse ont déserté depuis bien longtemps  son cœur, l’absence de bonheur dont  elle se sent coupable jusqu’à sombrer dans l’alcoolisme et le vieillissement précoce. Malheureuses, aigrie, broie du noir dans une solitude sordide: Marie n’accepte pourtant pas sa condition d’une bourgeoise mise au rancart. Il faudrait une journée, décisive, pour que tout éclate, le passé conjugué au présent, et la nostalgie des temps heureux. Son instituteur de mari est  malade, une feinte colère face à  la rancœur de Marie. Il souffre et elle refuse de croire qu’il peut mourir. André pouvait être satisfait de son statut d’instituteur et de son salaire. Un statut social dont elle n’a jamais pu se contenter et le manque d’argent ne lui a pas permis de mener la vie qu’elle aurait dû avoir selon elle. Petit à petit, Marie accumule la rancœur, l’aigreur et se pose en innocente victime, accusant son mari de manque d’ambition. Les masques tombent-ils ? Certes, le temps s’égraine au fur et à mesure des péripéties de la vie conjugale. Hélas, avec le temps, la jeunesse se dissipe et l’argent se fait rare. La beauté « fout le camp ». La vieillesse s’installe avec son lot de nostalgies. Vient ensuite le recul du temps : Qu’est-ce que nous avons gagné ? Qu’est-ce que nous avons perdu ? La vie est elle  un jeu à Qui perd gagne ?

Hervé Bel a réussi le portrait émouvant, douloureux, souvent caustique, d’une femme blessée par ses illusions perdues. On le retrouve ici, dans ce roman, plus proche de la bourgeoise de la petite ville du Doubs, dessinée au scalpel. Lorsque les lampions de la fête de la vie s’éteignent, les héroïnes de romans sentent leur marquage couler. Et le romancier retrouve sa patte de psychologue signé. Du vaudeville, on passe au drame. Et cela fait parfois très mal.

FATHI CHARGUI

Les choix secrets romans d’Hervé Bel—360 pages—août 2012– JC Lattès

 

Les choix secrets  Roman de Hervé Bel  les_choix-190x300

Pas de commentaires à “ Les choix secrets Roman de Hervé Bel ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|