• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 mars 2012
( 5 mars, 2012 )

La liste de mes envies Roman de Grégoire Delacourt

 

La liste de mes envies Roman de Grégoire Delacourt la_liste-190x300

 

 

 

  

 

 

 

 

 

La liste de mes envies Roman de Grégoire Delacourt

      Relier le présent et l’imparfait

Tout l’art, parfois si musical de Grégoire Delacour est de nous entraîner, sans qu’on ait jamais l’impression artificielle de voguer  dans un conte de fées, dans un microcosme où la magie, le rêve, la beauté, le silence, mais aussi la peur relient entre ces deux temps d’ordinaire inconciliables : le présent et l’imparfait. Où s’arrête la vie, où commence le théâtre des ombres ?Ce roman parle de notre relation aux autres et à l’argent. Il questionne les amours, les envies et les besoins, les rêves et la réalité, le gain et la perte, le don ou le vol, l’argent et le bonheur. Au fait : l’argent fait le bonheur ? •  Où se situe la frontière qui sépare nos propres envies de nos vrais besoins ? Et peut-on vivre en fermant ses volets à la face du monde qui nous entoure ? Ce sont les questions qui émaillent ce roman dont cette couturière devenue soudainement riche suite au tirage d’un ticket de l’euromillion gagnant, est l’actrice principale mais dont les lecteurs sont davantage les seconds rôles que les simples spectateurs. Car on doit à Grégoire Delacour de ne pas nous épargner : le rythme haletant, réaliste, grinçant, tendre et émouvant de notre relation aux autres. Les jours se répétent dans la lenteur oppressante de l’inaction, et derrière chaque porte, chaque objet, chaque regard, on dirait que le passé vient gratter –tel un chien quémandeur. Dans ce village, on ne sait jamais si l’on est vraiment libre ou réellement prisonnier. Faut –il changer de train de vie quand on gagne soudain une fortune ? Comment se comporter avec les autres ?

Il reste que dans la vaste architecture littéraire, où brillent déjà le domaine de Jocelyne Guerbette tant de demeures oniriques, La liste de mes envies de Grégoire Delacourt trouve aujourd’hui naturellement sa place. Ce sont des châteaux qu’on habite la nuit, entre deux songes, où l’on déambule à la recherche des visages  qui nous hantent ou nous rassurent. On connaissait les dons littéraires de ce romancier : mais voyez-vous, c’est un prestidigitateur qu’ il faut aussi saluer .

FATHI CHARGUI

La liste de mes envies—Roman de Grégoire Delacourt—186 pages—JCLattès—Février 2012

 

|